previous

Des protéines animées

Comment capturer les imperceptibles mouvements des protéines? Les techniques de laboratoire ne permettent pas actuellement de les filmer. On ne peut que se les imaginer. La bioinformatique offre des méthodes de calcul et de visualisation qui prédisent les mouvements théoriques de protéines. Ces programmes tiennent compte des contraintes liées, entre autres, à la forme de la protéine, un peu comme un créateur de films d’animation qui imagine les déplacements d’un personnage sur la base de sa morphologie et du terrain.

Slide 2

Concevoir des médicaments

Étudier la forme et les mouvements d’une protéine permet de concevoir des molécules qui pourront interagir « parfaitement » avec elle.  A quelle fin ?
Si une protéine est impliquée dans une maladie par exemple, de telles molécules peuvent devenir des médicaments: elles peuvent l’empêcher d’agir.  Ces méthodes ouvrent de nouvelles perspectives dans l’élaboration de médicaments ou de vaccins pour lutter, entre autres, contre le cancer.

Rencontre d’une cellule immunitaire et d’une cellule cancéreuse

Lorsque les deux cellules se rapprochent progressivement l’une de l’autre, leur contact s’établit par l’intermédiaire de protéines – qui, elles aussi, bougent pour pouvoir interagir. La cellule cancéreuse porte à sa surface une protéine qui présente un petit fragment tel une signature. En se liant à la protéine ‘signature’ logée à la surface de la cellule immunitaire, la cellule cancéreuse annonce sa présence et devient dès lors une cellule à détruire.

Slide 3