logo
une puce à adn

Sur cette puce, des fragments de gènes apparaissent comme des taches lumineuses d’intensité variable. Grâce à des programmes spécialisés – comme par exemple le «GeneChip Operating Software» – il est possible de quantifier l’activité d’un gène dans une cellule d’un tissu donné (foie, intestin…), à un moment donné (embryon, adulte…) et dans un état donné (malade, sain…).